Univers Tricot, spécialiste de la vente de laine Laines Anny Blatt Laines Bouton d'Or Laines Katia Laines Schachenmayr Laines Univers Tricot Laine à feutrer Feutrine Boutons en nacre Mercerie Accessoires Tricot
Err

Laines, Accessoires & Mercerie
Paiement sécurisé
Carte bancaires, PayPal, Virement, ...
Expédition sous 24/48h
Livraison offerte dès 49€ d'achat
Satisfait ou remboursé
90 jours pour changer d'avis
3 x Sans frais
En CB, à partir de 100€ d’achat
inscription
Recevez notre lettre d'information

Valoriser la laine de brebis

Valoriser la laine de brebis

AFTER WORK conférence : Re Valoriser la laine de brebis conférence du jeudi 15 novembre 2018 à Millau

Deux intervenants présentaient cette conférence ce soir là : Mr Jean Pierre Romiguier gérant du site Le sac du Berger et François Touchaleaume docteur en macromolécules.
Une trentaine de personnes étaient présentes.

Mr Romiguier nous explique l'historique de cette région des grands causses proche de Millau. Au départ, l'idée est de valoriser la laine des brebis Lacaune. Cette race de brebis est principalement destinée à la traite. Le lait de cette brebis est utilisé pour la fabrication du renommé Roquefort. Dans cette région pas moins de 1150000 têtes pâturent sur le Larzac.
La laine est une matière renouvelable et biodégradable. Elle est de plus en plus à la mode. L'avantage majeur est qu'on ne tue pas l'animal pour commercialiser la laine. Elle est même bénéfique puisque l'animal doit être tondu pour sa survie.
Un projet de filature près de Saint Afrique (Aveyron) est en cours. L'association des producteurs de lait de brebie de Roquefort la finance à 50%. Une partie de cette filature traitera la fabrication de pelotes et l'autre partie sera consacrée à l'isolation. Cette filature permettra de valoriser la laine sur ces brebis Lacaune qui habituellement sont utilisées pour le lait.
En règle générale, une brebis produit 1 kg de laine. Après traitement, il devrait rester environ 380 g. 

Mr Touchaleaume lui présente les caractéristiques de la laine. C'est un produit qui ne produit pas d'électricité statique. Il est perspirant, hygroscopique, biodégradable. La laine capte les composés organiques volatiles (COV).
Des études sont actuellement réalisées pour utiliser de plus en plus cette matière noble. Les tests sont prometteurs et dans un avenir proche nous entendrons parler des nombreux débouchés que cette matière peut apporter.

La conférence se termine par un apéro. 

Rédigé le  25 nov. 2018 20:22  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site